Quels travaux pour faire des économie d’énergie ?

Pour pouvoir réduire les dépenses énergétiques dans une maison ou dans un appartement, il faudra procéder à des travaux d’économie d’énergie. Il existe plusieurs types de travaux possibles. Parmi ces travaux, vous pouvez citer l’installation d’une VMC ou d’un système de pilotage intelligent, le remplacement des ouvertures par des modèles plus performantes, la mise en place d’ECS plus écologiques et plus performants ou l’amélioration de l’isolation thermique. Actuellement, l’État peut subventionner une partie des travaux.

L’isolation thermique

Vous pourrez alors bénéficier d’aides du gouvernement lorsque vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Par contre, vous devez respecter certaines conditions comme le choix du professionnel qui réalisera les travaux par exemple.

Pour réussir à maitriser les dépenses énergétiques dans une habitation, les travaux d’isolation thermique figurent parmi les solutions envisageables. Ainsi, vous pourrez réussir à faire une économie d’énergie considérable. Ces travaux permettront de diminuer les déperditions thermiques. Le système de chauffage fonctionnera alors de façon optimale, ce qui réduira vos factures de chauffage. Ces pertes qui sont souvent localisées au niveau des murs et des toits peuvent atteindre les 30 % avec un système d’isolation moins efficace. Les techniques d’isolation thermique employées ne sont pas les mêmes en fonction de la partie de la maison ou de l’appartement à isoler. Dans une habitation où des combles perdus sont présents, il vous faudra réaliser des installations de rouleaux ou de panneaux sur le plancher. Des isolants en vrac soufflés peuvent aussi faire office de système d’isolation thermique efficace. Des isolants soufflés sous pression ou l’installation au niveau des chevrons des panneaux d’isolants figurent aussi parmi les travaux d’isolation qui peuvent être réalisés. Ces travaux concernent les travaux d’intérieur ou ITI. Les ITE englobent les travaux qui sont réalisés par l’extérieur comme la toiture avec combles aménagés par exemple. Sur la charpente, vous pourrez poser des parements installés de panneaux isolants ou de caissons chevronnés autoporteurs. N’hésitez pas à visiter le site economiedenergie.info pour plus d’informations supplémentaires en ce qui concerne les travaux pour faire des économies d’énergie.

La réduction de la consommation d’ECS

L’ECS est la production d’eau chaude dans une habitation. Pour une économie d’énergie efficace, il vous faudra avoir une excellente maitrise de la production d’eau chaude. Pour cela, des gestes quotidiens peuvent être adoptés. Privilégiez les douches pour pouvoir maitriser votre production d’eau chaude. Évitez d’utiliser de l’eau chaude pour le rinçage de la vaisselle ou pour se laver les mains. Aussi, lors des saisons estivales, vous pouvez prendre une douche froide. Des mitigeurs thermostatiques peuvent aussi être installés pour réduire la consommation d’ECS. Lors des saisons hivernales, vous pouvez choisir d’utiliser la basse température possible pour laver la vaisselle ou le linge. Les travaux de calorifugeage des tuyaux vous permettront aussi de réaliser des économies d’énergie. Le chauffe-eau ou le ballon d’eau chaude peuvent aussi être réglés pour un usage optimal. En choisissant un système ECS écologique et performant, vous réaliserez un investissement à long terme en matière d’énergie. Vous pourrez faire des économies considérables avec ces systèmes de chauffage. Il existe différents types de systèmes de chauffage : le chauffe-eau thermodynamique, le chauffe-eau solaire, les systèmes utilisant l’énergie hydraulique, les chaudières ou le PAC air/eau.

Opter pour un meilleur appareil de chauffage

Avec des appareils de chauffage à haut rendement, vous pourrez réaliser des économies d’énergie. En choisissant des sources d’énergie renouvelables avec, vous pourrez diminuer les dépenses énergétiques. Par contre, cela ne veut pas dire que vous aurez moins de confort. Au contraire, vous gagnerez aussi un meilleur confort thermique. Sur le marché, il existe de nombreux dispositifs plus ingénieux et plus efficaces avec un meilleur rendement. Vous pouvez choisir alors pour une chaudière à haute performance énergétique, à microcongélation avec programmateur, un PAC ou des systèmes respectant les normes comme le label Flamme Verte par exemple. Des équipements de chauffage fonctionnent aussi grâce à des sources d’énergies renouvelables comme l’hydraulique ou l’énergie solaire. Pour pouvoir bénéficier des aides gouvernementales, il faudra que l’appareil que vous choisissez réponde aux critères techniques spécifiques imposés. Aussi, l’installation de ces appareils doit être réalisée par des professionnels certifiés RGE.

Pour réduire les pertes d’énergie, remplacez les ouvertures

Les portes et les portes-fenêtres contribuent aussi à la qualité de votre isolation thermique. Dans une habitation, entre 10à 15 % des déperditions énergétiques se situent au niveau de ces endroits. Assurez-vous que toute l’habitation sera isolée avant de procéder à des changements. Lorsque vous changez de vitrage par exemple, vous pouvez aussi changer la menuiserie avec pour obtenir un impact notable. Le niveau de performance des vitrages déterminera la qualité de cette dernière. Vous pouvez alors choisir d’installer un triple vitrage, un vitrage double à isolation renforcée ou un double vitrage normal. Les vitrages se caractérisent alors par les coefficients de performance thermique. Concernant le châssis, l’indice Uf est attribué. Ug pour le vitrage et Uw pour l’ensemble de la fenêtre.  

Comment choisir son installateur de panneaux photovoltaïques
Installation de panneaux photovoltaïques : attention aux foires et salon