L’électricité dans le tertiaire, qu’est ce que ça change ?

électriques tertiaires

Publié le : 21 juin 20227 mins de lecture

Aujourd’hui, dans ce monde moderne, où que l’on va, notamment dans les lieux de travail, l’électricité est indispensable pour que le système puisse fonctionner normalement. De ce fait, elle doit être bien conçue avant d’être adoptée. Cela signifie que pour des installations électriques réussies, il faut faire appel à des spécialistes pour la conception, la réalisation, la maintenance et aux éventuels dépannages. À cet effet, les matériels ainsi que le logiciel pour installations électriques tertiaires utilisés doivent être performants pour produire ds bons résultats. Ainsi, pour que l’installation soit bien réalisée et réponde à l’attente des usagers, les spécialistes doivent respecter toutes les normes appropriées et bien manipuler tous les matériels dont ils disposent.

Ce qu’il faut savoir de l’électricité tertiaire

Généralement, l’électricité tertiaire ou électricité dans le secteur tertiaire englobe toutes les installations électriques qu’on trouve dans le domaine professionnel comme dans les magasins, les bureaux, les hôpitaux ou le secteur administratif. Quel que soit le lieu où on effectue l’installation, l’électricité tertiaire doit toujours répondre à quelques besoins dont le principal est la procuration de lumière ou de l’éclairage. Par la suite, c’est aussi à partir de l’électricité que les climatiseurs et les différents chauffages fonctionnent. Il ne faut pas oublier que la mise en place de ces installations électriques doit aussi être sécurisante pour tout le public. Contrairement à l’installation électrique domestique, elle doit respecter des normes et des règles propres à lui. Ainsi, afin de se conformer à toutes ses exigences, il faudrait travailler avec des électriciens spécialistes. En effet, les conditions de réalisation dans ce domaine sont plus compliquées dont les notions théoriques et techniques sont à renforcer. Pour cela, l’utilisation d’un logiciel pour installations électriques tertiaires adéquat peut vraiment aider pour son accomplissement.

Les caractéristiques de l’électricité tertiaire

L’électricité tertiaire et domestique ont une même base, mais les normes applicables ainsi que les règlementations qui les régissent se diffèrent. En plus, la réalisation de l’installation électrique tertiaire est plus compliquée à cause de la grandeur et l’étendue du milieu professionnel concerné. Pour les matériels utilisés, le secteur professionnel est caractérisé par une alimentation triphasée qui est différente du système électrique monophasé domestique. En plus, le répartiteur tétrapolaire, la bobine MX ainsi que la télécommande de BAES sont des éléments qui sont seulement utilisés dans le secteur tertiaire. Il ne faut pas aussi oublier que la conception de l’éclairage n’est pas une tâche facile et doit répondre à un certain nombre de normes. Il est vrai que l’installation électrique ménagère est sécurisée mais celle de l’électricité tertiaire est plus pointue vu le grand nombre de gens, employés et public qui utilisent le lieu. Pour cela, le responsable d’installation électrique tertiaire doit tenir compte des risques envisageables en mettant en place des matériels adaptés ou un arrêt d’urgence électrique.

Les personnes responsables de l’installation électrique tertiaire

En général, ce sont les électriciens tertiaires qui se chargent de l’installation électrique dans les milieux professionnels. Ils sont responsables de l’installation, de la maintenance, du dépannage ainsi que de la modification de l’installation déjà en place. Ils ont l’obligation de travailler en suivant la norme en vigueur, qui est la NFC 15-100. Vu la diversité des lieux où s’effectue l’installation électrique, chaque électricien a sa propre spécialisation et sa propre façon de mener la réalisation de sa mission. Ainsi, l’électricien du bâtiment est plus spécialisé pour la confection, la réalisation ou les dépannages des installations dans les immeubles de bureaux neufs. Pour les électriciens dits tertiaires, ils sont plus axés dans les installations de l’industrie tertiaire ou dans les grandes surfaces de vente. Pour qu’ils puissent accomplir leurs tâches, ils doivent cumuler toutes les compétences d’un électricien industriel, du courant faible et du bâtiment. Cet électricien doit donc être polyvalent, et il faut qu’il s’habitue aussi avec le logiciel pour installations électriques tertiaires du domaine où il intervient.

Le contenu du logiciel utilisé dans le tertiaire

Les installations électriques tertiaires mettent en œuvre toutes les fonctions des installations domestiques, mais face à la complexité du tertiaire, d’autres fonctionnalités doivent être ajoutées pour pouvoir le réaliser complètement. Donc, le nouveau logiciel pour installations électriques tertiaires doit répondre à ces fonctionnalités supplémentaires. Cela signifie que ce logiciel doit intégrer le calcul des longueurs des conduits des câbles, des chemins de câbles, des gaines des fils et de conduit VMC pour avoir plus de précision et pour éviter toutes sortes de gaspillage. Ce calcul doit recevoir un nouvel agrément du comité ELIE et est basé par la norme C15-100. Le bilan de puissance et le schéma unifilaire pour tertiaire doivent être aussi assurés par le logiciel. Pour l’étude du chauffage, la norme 12-831 et la ventilation simple ou double flux, doivent être intégrés dans le logiciel pour installations électriques tertiaires. En termes de mesure de sécurité qui est très importante dans l’électricité tertiaire, les électriciens doivent aussi mettre en place un logiciel approprié pour faciliter leurs tâches. Les anciens logiciels doivent donc tous être remplacés par les nouveaux qui sont les plus adaptés à la réalité.

Rénovation d’électricité à Toulouse : faire appel à un artisan spécialisé
Pourquoi utiliser des colliers et liens de serrage ?

Plan du site