Électricité pour les professionnels : comment s’y retrouver ?

Électricité

Avant 2007, l’offre d’électricité française était monopolisée par la société Electricité De France (EDF). Cette dernière est le premier producteur et le premier fournisseur d’électricité en France et en Europe. Mais la demande du marché de l’énergie s’étant diversifiée, il fallut libéraliser le secteur. Ainsi, des fournisseurs alternatifs se sont lancés dans le secteur avec chacun un tarif compétitif. Les offres se sont tellement multipliées qu’il devient difficile de trouver celle qui vous convient le plus. Alors un problème doit être résolu : où mettre les pas pour optimiser sa facture d’électricité ?

Mesurer la puissance maximale nécessaire

Pour faire fonctionner une machine, il faut lui injecter la puissance dite nominale. Sa valeur est inscrite le plus souvent dans le dos de l’appareil avec tous les logos afférents aux certifications obtenues par le fabricant. Pour obtenir la puissance maximale dont vous avez besoin, faite la somme de toutes les valeurs nominales des puissances de tous vos équipements. Ainsi, vous aurez la valeur maximale que vous devez essayer d’atteindre pour un meilleur résultat.

Cette démarche est importante, car elle vous permet de trouver le profil utilisateur adéquat. En effet, lors de la contractualisation, vous allez être classé parmi un de trois profils différents. A chacun de ces profils correspond un tarif calculé en référence à celui d’EDF.

· Profil tarif bleu pour une puissance souscrite inférieure à 36 kVA

· Profil tarif jaune destiné à ceux ayant une consommation située entre 36 kVA et 250 kVA

· Profil tarif vert pour les consommateurs dévorant plus de 250 kVA

Ces coûts de références sont dits « Tarifs Réglementés de Vente d’électricité » (TRV). Ils sont fixés par l’Etat et appliqués par EDF et certaines entreprises locales. Cependant, la libéralisation du marché d’électricité s’étant accrue, la fin tarif réglementé d’électricité a été annoncée le 1er Janvier 2021. Cette fin tarif réglementé électricité fait que l’offre d’électricité aux abonnés se retrouve sujette aux offres du marché.

Explorer les options tarifaires sur le prix du kWh

Le kilowattheure désigne la puissance consommée pendant une heure. Cette grandeur est facturée selon un montant fixé dans le contrat. Mais il arrive que le cours de l’électricité change et ainsi, son prix peut fluctuer.

Les fournisseurs d’électricité pour professionnels proposent des options différentes pour être compétitifs. Et peu importe le fournisseur, vous devez distinguer entre un tarif base et un tarif horaire. Dans le tarif base, le prix du kWh est constant pour toutes les heures de la journée. Quant au tarif horaire, vous avez une facture plus élevée pendant les heures pleines que durant les heures creuses. Ceci se révèle comme une belle opportunité économique pour les entreprises travaillant en heure creuse. Notez que les heures creuses s’étendent du soir jusqu’au petit matin.

Il existe aussi des offres qui varient le prix de l’énergie électrique selon la période de l’année. Par exemple, la facture peut être plus faible en été qu’en hiver. Cela est avantageux pour les professionnels ayant une activité saisonnière. A cette opportunité, vous devez aussi explorer celles qui proposent une stabilité de coût face aux fluctuations boursières. En effet, le cours de l’électricité impacte votre facture. Certains fournisseurs peuvent vous mettre à l’abri de ces modifications. Cela est bénéfique pour le long terme.

Choisir le meilleur tarif sur l’acheminement de l’électricité

L’électricité pour professionnel est soutirée au réseau public. Or, dans le temps, les câbles s’usent. Et le système de transport d’électricité nécessite un entretien fréquent. Ainsi, l’acheminement de l’électricité occupe 32 % de votre facture. Son coût dépend de la fréquence d’utilisation, car des tarifs sont accessibles pour chaque type de consommateur.

Le tarif de Courte Utilisation (CU) est destiné pour les professionnels ayant une durée d’activité faible dans l’année. Celui de Moyenne Utilisation puis de Longue utilisation sont destinés à ceux utilisant plus régulièrement de l’électricité. Plus la fréquence s’élève, plus le montant augmente. Vous devez donc la définir avant de souscrire à une offre.

Une autre solution permet aussi d’amoindrir, voire d’annuler la facture d’électricité pour professionnel. Il s’agit de devenir autonome. Pour ce faire, vous pouvez opter pour le basculement vers les énergies renouvelables. En plus, vous pouvez revendre le surplus d’électricité produite dans le réseau.

Le choix de comparateurs d’électricité

En France, il existe près de 160 fournisseurs d’électricité pour professionnels qui se disputent le marché. Chacun d’eux veut faire profit en proposant des offres innovantes et séduisantes. Pour connaître celui qui convient le mieux à vos besoins, vous pouvez visiter un à un leur site Internet et comparer les offres par vous-même. Cependant, cela est énergivore et chronophage.

Ainsi, des courtiers en énergie proposent des solutions informatiques. Il suffit de quelques clics pour connaître votre puissance maximale. Et à l’aide d’outil de filtrage, vous pouvez trier les fournisseurs et choisir entre les 3 offres les plus pertinentes à vos recherches.

Ces comparateurs proposent également des conseils pour mener à bien une contractualisation. Ils peuvent aussi arranger la rupture des contrats. 

L’énergie nucléaire : développement et résumé d’histoire
Profiter d’un comparatif des fournisseurs d’énergie en ligne