L’énergie nucléaire : développement et résumé d’histoire

L’énergie nucléaire offre une variété d’attributs positifs qui profitent à un large éventail d’industries. L’énergie nucléaire pourrait être l’une des sources d’énergie les plus controversées que l’on possède. Pour certaines personnes, le risque potentiel associé à l’énergie nucléaire est trop grand. Pour d’autres, le nucléaire ressemble à la réponse pour un avenir sans carbone.

Bien qu’elle fasse l’objet de vifs débats, l’énergie nucléaire représente encore près de 78% de la production totale d’énergie en France. Ci-dessous une petite histoire à ce propos.

Brève histoire de l’énergie nucléaire française

L’histoire de l’énergie nucléaire en France a commencé avec Henri Becquerel, celui qui a découvert le nucléaire, suivi de Pierre et Marie Curie, et de Frédéric Joliot-Curie. La première centrale nucléaire de France a été ouverte en 1962. Approfondissez votre connaissance avec la question : quelle est la première centrale nucléaire ?

La crise pétrolière de 1963 a entraîné un « boom » de l’énergie nucléaire française, obligeant la France à construire d’autres centrales. Selon l’Administration américaine de l’énergie et l’Agence internationale de l’énergie atomique, en 2011, la France compte 58 centrales nucléaires, soit 17,5% du total mondial.,son parc nucléaire est le plus important du monde en proportion de sa population. La production nette d’électricité nucléaire était de 421 TWh; c’est-à-dire 78% de la production totale d’énergie en France.

Le programme nucléaire français repose sur trois idées maîtresses:

  • Une gestion centralisée;
  • Une coopération étroite entre les principaux acteurs industriels et l’État;
  • Un recyclage des déchets nucléaires. Cela diminue la quantité de déchets de haute activité et augmente l’approvisionnement en combustible disponible pour la génération future.

Energie nucléaire française: ce qu’il faut retenir

Le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) français avait des applications ciblées pour le nucléaire dans trois domaines: la médecine, l’énergie et la défense. En 1946, la France avait créé une principale compagnie d’électricité. Électricité de France, qui est devenue la plus grande entreprise de services publics d’énergie au monde, utilisant uniquement de l’énergie non fossile. En 1964, la première centrale nucléaire en France est inaugurée. Depuis, la France est devenue un pays essentiellement nucléaire avec 78,8% de son énergie électrique d’origine nucléaire. La France a le pourcentage le plus élevé de nucléaire dans la production totale d’électricité nationale selon l’association internationale de l’énergie et exporte environ 44,91 milliards de kWh d’énergie électrique par an. Avec 58 réacteurs nucléaires, la France dépend depuis de nombreuses années de l’énergie nucléaire sans jamais connaître d’accident grave.

La France est décidément devenue le leader mondial de l’énergie nucléaire après la crise pétrolière de 1973. Cette année-là, le Premier ministre français, Pierre Messmer, a élaboré un plan visant à ouvrir 80 centrales nucléaires d’ici 1985 et 170 d’ici 2000. Grâce au « plan Messmer », la France a construit un total de 56 nouveaux réacteurs entre les années 1974 et 1989. Depuis lors, la France est restée pro-nucléaire.

Contribution au développement durable

Contre toute attente, l’énergie nucléaire a participé à contribuer au développement durable. Lorsqu’elles sont utilisées avec soin et responsabilité, les centrales nucléaires ont un impact direct minimal sur l’environnement. En effet, la France affiche aujourd’hui l’un des niveaux d’émissions de CO2 par habitant les plus faibles au monde. Alors que les États-Unis produisent plus de cinq tonnes (équivalent carbone) de CO2 par habitant, la France en produit moins de deux. Il y a également eu une diminution de 75% du dioxyde de soufre, qui est responsable des pluies acides, et si la France ne s’était pas convertie à l’énergie nucléaire, les émissions d’oxyde nitreux créateur de smog seraient de 20% plus élevées. Le ministère de l’industrie indique que l’énergie nucléaire française évite l’émission de 1,7 tonne d’oxyde sulfureux et 890 tonnes d’oxyde nitreux chaque année.

Profiter d’un comparatif des fournisseurs d’énergie en ligne
Bien choisir son bois de chauffage